Les buts: 6e Rosamilia (0-1), 43e Thiebaut (1-1), 65e Radzinski (2-1), 73e Thiebaut (3-1), 75e Cavens
(4-1), 85e Deflandre (5-1).

Lierse: Kujovic, Deflandre, Frans, Dreesen, Jammeh, Matthys (75e Samir), Tournut, De Graef, Cavens (60e Nedzipi), Radzinski (78e El Gabas), Thiebaut.

FC La Louvière: Tordeurs, Yattara, Sprio (65e Mokabila), Ghislain, Lokembo, Paci (76e D. Duquesne),
Delière, Real, La Matina, Fotia, Rosamilia (70e Kimbuta).

Cartes jaunes: La Matina, Paci.
Arbitre: M. Snoeck.

En se déplaçant à la Chaussée du Lisp et toute sa colonie d’Egyptiens, les “Loups ” savaient qu’obtenir la qualification serait aussi difficile que de déchiffrer dix lignes en hiéroglyphes. Pourtant Rosamilia était le Champollion de ce début de soirée en maîtrisant la défense lierroise, à l’affût d’une erreur fatale de Deflandre. La pierre de Rosette était-elle dans le camp louviérois ? À cinq jours de la reprise en Exqi League et d’un déplacement à Dender, les hommes d’Herman Helleputte n’affichaient pas une grande assurance dans leur jeu. Seul Tim Matthys, la recrue de Zulte, sortait du lot sur son flanc droit. Après la pause boisson, les “ Pallieters ”allaient prendre le siège du rectangle de Tordeurs. Le dernier rempart louviérois se montrait le “Toutankhamon” de sa surface. De quoi agacer Maged Samy, le propriétaire égyptien du club qui s’attendait peut-être à ce que cette soirée soit un long Nil tranquille. Alors que la tempête du Sahara avait baissé d’un cran, Thiebaut rétablissait la parité avant la pause. La blessure de Sprio et un malentendu Ghislain/Tordeurs allaient sonner le glas des Promotionnaires. Qui s’écroulaient physiquement devant les flèches de “speedy” Radzinski et de Cavens. Et comme à Alexandrie, on a plus d’appétit qu’un Barracuda, Deflandrese faisait pardonner d’une somptueuse reprise de volée. Le sphynx de l’antichambre de l’élite passe. Le loup trépasse. Mais avec les honneurs.

MARC GUÉRET